AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 homo, bi, hétéro...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pauline
Scribouilleur
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 36
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: homo, bi, hétéro...   Jeu 9 Aoû 2007 - 16:09

Personnellement je pense qu'on est tous potentiellement "bi", qu'on se considère comme homo ou comme hétéro; c'est à dire que personne n'est à l'abri de tomber amoureux de quelqu'un du même sexe ou du sexe opposé, on peut aussi avoir des périodes de la vie où on n'aime que les hommes, d'autres où on n'aime que les femmes, ou bien un seul homme, une seule femme, que sais-je? je suis sortie avec beaucoup de filles "hétéro", je suis lesbienne mais en ce moment je vis avec un homme, je n'aime pas les hommes, juste celui-là, à ce moment-là.
Et puis au fond quelle importance? A-t-on vraiment besoin de se classer dans une des catégories: lesbienne, bi ou hétéro? Le plus important est d'être bien avec la personne qu'on aime, quel que soit son sexe!

Qu'en pensez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
karmather
Ecrivain de Destins
avatar

Nombre de messages : 2674
Age : 34
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: homo, bi, hétéro...   Jeu 9 Aoû 2007 - 18:22

Tout à fait d'accord avec toi, Pauline. Moi si c'est vrai que je n'ai encore jamais eu d'attirance particulière envers les hommes il y'en a volontiers avec un certain charme. Mais j'ai dans mes amis des personnes bi ou lesbienne ou homo et je comprend tout à fait leur style de vie et leur attirance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Napalm dave
La bête ignivome
avatar

Nombre de messages : 1062
Age : 38
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: homo, bi, hétéro...   Jeu 9 Aoû 2007 - 19:06

Je suis bien d'accord avec toi Pauline, l'un des plus grands maux de nos sociétés c'est cet héritage moraliste et pseudo religieux qui fait qu'on ne reconnaît généralement comme "normale" qu'une seule forme de sexualité: l'hétérosexualité. Le fait est que la plupart des religions n'aspirent pas au bonheur des hommes mais à répondre simplement au sens de leur vie tout en contrôlant leurs moeurs.

Oui je crois que nous sommes tous potentiellement bi, le vécu et les préférences des uns et des autres les font s'incliner vers l'un ou l'autre bord. Je connais également des gens bisexuels qui refusent de choisir et de s'enterrer dans un modèle de couple, et je respecte parfaitement ce choix.
Pour ma part, seul le charme des filles m'a toujours attiré, Même si je reconnais que des hommes peuvent être fort beaux et/ou avoir un charisme magnétique. Les attirances et les choix de chacun ne m'importent que peu, ils leur appartiennent.

Généralement, les machos qui méprisent les homos hommes le font à cause d'une peur innavouée d'en être la cible et ceux qui méprisent les lesbiennes le font par jalousie envers des femmes qu'ils ne pourront jamais posséder ni comprendre la façon de ressentir le plaisir. Je ne peux que plaindre de tels hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siel
Ancétre à l'encre de Chine
avatar

Nombre de messages : 10523
Age : 39
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: homo, bi, hétéro...   Sam 11 Aoû 2007 - 14:45

Alors alors...

Sujet interessant, ma foi !
Je me considère uniquement comme Hétéro et ne pense pas être le seul en cela. Je ne considere donc pas que nous sommes tous potentiellement bi.
Napalm parle des vécus et préférences qui font s'incliner vers l'un ou l'autre bord, franchement, je ne sais pas... Je parlerais plus d'une attirance expérimentale. Mais, pour ne pas l'avoir vécu (cette attirance vers le même sexe), je n'affirmerais rien ! Smile

Le choix sexuel s'effectue le plus souvent à la puberté. C'est la que se décide, que se forge l'attirance principale (Attention ! Ce n'est là que mon avis et non une loi, hein Wink ). Après, une fois la maturité acquise, peut etre l'envie de découvrir de nouveaux horizons...

Bon, pas simple à exprimer mais, il me semble que Pauline a parfaitement argumenté en disant :
Pauline a écrit:
Le plus important est d'être bien avec la personne qu'on aime, quel que soit son sexe!

Siel geek

_________________
"Y'a des jours où il faut pas m'chercher, et y'a des jours tous les jours"

UniverSiel, le blog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: homo, bi, hétéro...   

Revenir en haut Aller en bas
 
homo, bi, hétéro...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Songes du Crépuscule :: Discussions des Songes :: Discussions au coin du feu-
Sauter vers: