AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Rouge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lord Adriadem
Redacteur
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 26
Date d'inscription : 08/04/2008

MessageSujet: Rouge   Lun 16 Mar 2009 - 20:14

Bon, et bien voici un poème que j'ai "travaillé". J'entends par la qu'il y a des formes, des images, des rimes, que j'expliquerais si cela interesse quelques personnes dans le topic discussion. Sans plus attendre:
Rouge

Rouge, la couleur du ciel au levé du soleil.
Quand l'aube illumine l'azur de ses yeux.
Qu'elle ravive alors d'un milier de feux.
Innondant la rive d'une teinte de miel.
Quand marchant sur le sable je croise son regard.
Qui me cherche furtivement tout en me fuyant,
Deux petits yeux hagards et un peu trop fuyards.
Qui illuminent ses joues d'une couleur de sang.

Rouge, la couleur de ses lèvres qui effleurent les miennes,
Déposant sur ma bouche la douceur de l'amour.
Esquissant un sourire au milieu de ce jour,
Déposant dans mon coeur les feux qui la tiennent.
Deux petites lèvres qui au bord de la grêve,
M'arrachent le baiser d'une rupture bien brève.

Rouge, la couleur de la colère qui nous monte à la tête,
Divergence de point de vue dans un soir d'entrevue.
Paroles ambigües qui nous rendent tout ému,
Ternissant la vie qu'à présent je rejette.

Rouge, la couleur qui découle lentement de ma vie,
Offrant aux douze coups de minuit ce sang qui jaillit.




|V|



parler du poème:
http://songes-du-crepuscule.naturalforum.net/poemes-f14/discussion-rouge-t1741.htm#35179
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Adriadem
Redacteur
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 26
Date d'inscription : 08/04/2008

MessageSujet: Re: Rouge   Mer 18 Mar 2009 - 20:39

Première modification apportée le 16 et le 17 (Vive l'insomnie et les longues heure de trous... )


Rouge, la couleur du ciel au lever du soleil,
Quand l'aube illumine l'azur de ses yeux,
Les ravivant alors d'un millier de feux,
Quand elle teint la rive d'une couleur de miel,
Assis sur le sable je croise enfin son regard.
Il me cherche furtivement tout en m'évitant,
Deux petits yeux hagards et un peu trop fuyards.
Alors ses joues se peignent d'une couleur de sang.

Rouge, la couleur de ses lèvres qui effleurent les miennes,
Déposant sur ma bouche la douceur de l'amour.
Esquissant un sourire au milieu de ce jour,
Déposant dans mon coeur les feux qui la tiennent.
Deux petites lèvres qui au bord de la grêve,
M'arrachent le baiser d'une rupture bien brève.

Rouge, la couleur de la colère qui nous monte à la tête,
Sentiments divergents lors d'un simple rencart.
Paroles ambigües qui agrandissent l'écart,
Ternissant la vie qu'à présent je rejette.

Rouge, la couleur qui découle lentement de ma vie,
Offrant aux douze coups de minuit ce sang qui jaillit.

(Je me pose des questions quant au changement de "agrandissent" , je vais tenter de trouver un autre mot, celui là ne me plait pas. Je laisse l'ancien poème, histoire de pouvoir faire la différence. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Adriadem
Redacteur
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 26
Date d'inscription : 08/04/2008

MessageSujet: Re: Rouge   Lun 30 Mar 2009 - 23:36

Une troisième forme. J'ai tenté au mieux de régler les problèmes évoquéc par Kolaru dans la première strophe, et pour se qui est du nombre de pieds, la différence du début de chaque strophe et volontaire. J'ai également régler le problème du "la" présent dans la seconde strophe. En espérant que cela vous plaise:

Rouge, la couleur du ciel au lever du soleil,
Quand l'aube illumine l'azur de ses yeux,
Leur donnant l'aspect de geais lumineux,
Quand elle teint la rive d'une couleur de miel.
Assis sur le sable je croise enfin son regard,
Il me cherche furtivement tout en m'évitant,
Deux petits yeux hagards et un peu trop fuyards.
Alors ses joues se peignent d'une couleur de sang.

Rouge, la couleur de ses lèvres qui effleurent les miennes,
Déposant sur ma bouche la douceur de l'amour.
Esquissant un sourire au milieu de ce jour,
Embrasant dans mon coeur les feux qui me tiennent.
Deux petites lèvres qui au bord de la grêve,
M'arrachent le baiser d'une rupture bien brève.

Rouge, la couleur de la colère qui nous monte à la tête,
Sentiments divergents lors d'un simple rencart.
Paroles ambigües qui étendent l'écart,
Ternissant la vie qu'à présent je rejette.

Rouge, la couleur qui découle lentement de ma vie,
Offrant aux douze coups de minuit mon sang qui jaillit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rouge   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rouge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Collection rouge (SEP)
» BROC AND TROC DE L'ESCARGOT ROUGE
» Kre-rouge : mes bracelets
» desperado rouge en bouchon couronne
» Collection Rouge et noir chez Fleuve Noir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Songes du Crépuscule :: Le Portail des Récits :: Poèmes-
Sauter vers: