AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Concours de poésies 7 - faut qu'ça saigne...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Quels vers d'Elvys choisisseriez-vous ?
Reddition
38%
 38% [ 3 ]
Reddition sans rimes ni raison
0%
 0% [ 0 ]
résister/s'envoler
0%
 0% [ 0 ]
Jusqu'au bout
13%
 13% [ 1 ]
sans titre (dernier poème)
49%
 49% [ 4 ]
Total des votes : 8
 

AuteurMessage
Siel
Ancétre à l'encre de Chine
avatar

Nombre de messages : 10523
Age : 39
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Concours de poésies 7 - faut qu'ça saigne...   Mar 7 Avr 2009 - 16:00

Et hop !!

Thème proposé par Kaliom: : Un combat sans espoir

Date limite : 25 avril

Le vote aura lieu durant un semaine, du 26 avril au 3 mai

Pour participer, deux possibilités :
- poster directement votre poème sur ce fil
- envoyer votre poème à l'adresse des songes : brevesducrepuscule@free.fr en indiquant bien le sujet (concours de poésies 7)

La fin d'une guerre ? La fin d'un monde ? La fin tout court...?
Votre combat, lui, contre les vers, ne sera sans doute pas sans espoir...

Siel geek

_________________
"Y'a des jours où il faut pas m'chercher, et y'a des jours tous les jours"

UniverSiel, le blog


Dernière édition par Siel le Ven 8 Mai 2009 - 14:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaliom Lud
Chroniqueur
avatar

Nombre de messages : 294
Age : 37
Date d'inscription : 17/08/2008

MessageSujet: Re: Concours de poésies 7 - faut qu'ça saigne...   Dim 12 Avr 2009 - 20:00

Un vieux poème de 2007, sans rime, pour ouvrir la joute :warrior:


Le dragon de la fatalité


Que faire quand le souffle du dragon
S’étend sur tout mon monde
Ravageant espoirs, passions et sentiments
Ruinant d’un simple mouvement tous mes rêves ?

Comment résister à un adversaire si grand,
Si puissant, que rien ne semble pouvoir le blesser ?
Est-il véritablement invincible ?
Est-il l’incarnation de mes faiblesses ?

Que faire quand il s’acharne,
Entaillant mon armure,
Heurtant mon frêle bouclier,
Épuisant la moindre de mes forces ?

Comment résister au dragon du destin
Qui tel un dieu cruel et sans pitié,
Vient sans cesse piétiner tous mes espoirs
Ruinant un à un mes rêves et mon avenir ?

Que faire ? Si ce n’est lutter jusqu’au bout
En espérant ne pas plier sous son souffle,
Et enfin empoigner l’épée, la dernière épée,
Celle qui vaincra ce dragon qu’est la fatalité !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesterresdekaliom.motsetlegendes.com/
elvys
Conteur
avatar

Nombre de messages : 1073
Age : 37
Date d'inscription : 06/12/2008

MessageSujet: Re: Concours de poésies 7 - faut qu'ça saigne...   Dim 12 Avr 2009 - 21:52

Reddition




Aux fantômes sans dormance
Troublant ma lucidité,
En ces nuits de transhumance
Et d'exil précipité
Par les signes de démence,

Je déclare enfin bataille,
Luttant contre mon esprit,
Contre ces pulsions de taille
Mettant ma vie à vil prix,
Jusqu'à la fatale entaille.

Non je n'abdiquerai pas !
Je lutte de toutes forces
Pour éviter le trépas.
Sous ma peau, fragile écorce
C'est un coeur d'airain qui bat.

Par l'angoisse exténuée,
Je sens la mélancolie
Funeste s'insinuer.
Fuyez, frissons de folie !
Hors de moi, sombres nuées !

Mais les démons insidieux
Ont sur mon âme une emprise
Que pas même un demi-dieu
Ne saurait rompre. Traîtrise !
Comme ce joug est odieux !

Puisqu'il me faut me résoudre,
Honteuse, à capituler,
J'avale enfin cette poudre
De plantes ensorcelées.
Puisse Dieu mon âme absoudre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etincellesdencre.com
elvys
Conteur
avatar

Nombre de messages : 1073
Age : 37
Date d'inscription : 06/12/2008

MessageSujet: Re: Concours de poésies 7 - faut qu'ça saigne...   Dim 12 Avr 2009 - 22:21

Reddition sans rimes ni raison

Fantômes chahutant mes nuits
Quand je cherche lumière
Quand la douleur me cloître
Et que tournent en vain sous mon crâne
Ces pensées qui m'enchaînent

Je nous déclare ennemis
Refusant de ployer
sous ce joug mortifère
Un sang fier coule en mes veines
Jamais
Jamais
Je ne le répandrai

O démons insidieux
Vous possédez mon âme
Vous n'aurez point ma vie
Dussé-je pour l'éternité
Combattre l'angoisse à mains nues

Je lutte sans répit
Tant d'encre versée
Tant de mélancolie dissoute
A force de courage

Mais aujourd'hui mon corps
Ne répond plus
Comme captif
Ensorcelé jusque dans ses rouages
Le pantin se démantibule
Et je sombre

J'absorbe le breuvage funeste
Qui achèvera ma souffrance
Et ce qu'il reste de moi
Je vous en prie
Ne me sauvez pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etincellesdencre.com
jayani
Conteur
avatar

Nombre de messages : 1263
Age : 43
Date d'inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Concours de poésies 7 - faut qu'ça saigne...   Sam 18 Avr 2009 - 0:05

Souffrir


Souffrir de l'absence du bonheur
Bonheur qui s'enfuit au devant de soi
Et nous laisse le coeur au bord des larmes
Larmes de sang glacées dans les veines...

Souffrir de devoir toujours se battre
Se battre pour prouver qu'on est quelqu'un
Aimer à en perdre son âme et la raison
Raison qui s'enfuit en même temps que le temps

Souffrir de devoir toujours combattre
Combattre contre le vent qui nous repousse
Contre ces gens qui veulent nous plier
Plier sous le poids des douleurs incessantes...

Souffrir et rester au bord de l'épuisement
Epuiser de lutter pour se tenir droit
Et avoir envie de se laisser aller sans force
Forces qui nous abandonnent, nous trahissent

Souffrir de savoir le combat perdu
Perdue au milieu de sa triste solitude
Fermer les yeux et ne plus penser
Penser à la douleur de devoir exister...


Dernière édition par jayani le Sam 25 Avr 2009 - 20:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://virginie-jaydem.fr/
Earane
Auteur
avatar

Nombre de messages : 501
Age : 36
Date d'inscription : 18/04/2009

MessageSujet: Re: Concours de poésies 7 - faut qu'ça saigne...   Sam 18 Avr 2009 - 12:41

Complainte sur le champ de bataille


Ils se comptent par centaines
Les Corps qui gisent sur ces plaines
Disséminés ici et là, ils inondent
De leur sang l’immense champ de bataille

Après avoir fièrement combattu
Pour le salut de la multitude
Les guerriers vaincus pansent leurs plaies
Et pleurent leurs chers disparus

Nul n’oubliera leur sacrifice héroïque
Ni l’honneur dont ils firent preuve au combat
Mais la barbarie des infâmes orcs
A eu raison de leur précieux courage

Désormais ils avancent lentement
Vers leur ultime demeure
Au son mélancolique du chant funèbre
Qui les guide vers le tombeau

Et ensemble nous chantons
La complainte des morts
En mémoire de leur bravoure
En mémoire de leur gloire


Dernière édition par Earane le Lun 20 Avr 2009 - 12:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://earaneinfantasy.blogspot.com/
Lord Adriadem
Redacteur
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 26
Date d'inscription : 08/04/2008

MessageSujet: Re: Concours de poésies 7 - faut qu'ça saigne...   Lun 20 Avr 2009 - 1:34

Voici ma création pour ce concours. ( sujet à des changements jusqu'au 25 )

Combat d'espoir

Joyau d'espoir
Au creux de ma main
Laisse moi croire
En un lendemain.

Je serre sur mon coeur
Ce pâle rubis noir
Qui prédit mon malheur
À la tombée du soir.

Dans une sombre forêt
Pleine d'un silence blanc,
Un monstre m'a cerné
Tout en m'affaiblissant.

J'entrevois ce combat sans espoir,
L'au-delà gagné d'avance.

La terreur m'envahit
Alors que je recule,
À présent l'ignominie
Dans l'inconnu m'accule.

Mais je me bat sans relâche
Enlaçant ma perle carmin,
C'est une peur qu'elle m'arrache
Une fois sortie de son écrin.

Un sourire au coin des lèvres,
La bête détourne ma vigilance
Elle me ronge sans trêve
Anéantis toutes mes défiances.

J'aperçois la fin de cette lutte sans espoir,
Sous l'étoile de la malchance.

L'échine courbée, je sens dans ma bouche
L'âpre saveur d'un filé de sang
La tête baissée, l'air farouche,
Je sens une larme perler lentement.

Est-ce ma mort qu'il provoquera
Dans ce monde qu'il assombri?,
Est-ce sa mort qu'il amènera
Lorsqu'il m'ôtera la vie?

Je lève les yeux sur de simples murs blancs,
Son ultime assaut m'arrache un hoquet
Je ferme les yeux sur ce réel si tranchant,
Et lâche le zéphyr de ma vie déchirée.

V
oici la fin de mon duel sans espoir,
Infinie bataille contre cet invisible,
Horizon funèbre au sein de mon mouroir.

|V|


Dernière édition par Lord Adriadem le Sam 25 Avr 2009 - 18:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Earane
Auteur
avatar

Nombre de messages : 501
Age : 36
Date d'inscription : 18/04/2009

MessageSujet: Re: Concours de poésies 7 - faut qu'ça saigne...   Jeu 23 Avr 2009 - 21:39

Je propose un second poème... (je ne sais pas si on peut ! )

La mort

Tapie dans l’ombre, à l’affût de chair et de sang,
Je guette les pauvres créatures de ce bas monde,
Aucune stratégie n’existe pour vous échapper,
Face à moi, la peur vous inonde.

Je me nourris de la noirceur de vos esprits,
Et j’anticipe vos faits et gestes
Je me délecte de vos faux-pas, de vos erreurs
Et je complote sur votre mort prochaine.

J’adopte à foison l’une ou l’autre forme,
Et je me faufile aisément derrière vous
Pour vous traquer, vous démasquer, vous étreindre
Dans le tintement subtil de ma faux éclatante.

L’obscurité est mon Royaume
Les cris et les pleurs mes aliments favoris
Je me sustente de la tristesse des uns,
De la haine ou de la rancœur des autres.

Mes routes sont parsemées d’orties
Mais je m’y aventure volontiers
Quand mon œuvre arrive à terme,
Je regagne mon repère avec sérénité.

Mon cœur s’emplit de tant d’émotions
Que je m’en trouve vite exaltée
Et j’apprécie enfin à sa juste valeur
Ces quelques heures de repos bien mérité.

Pour le lendemain tout recommencer
Semer à nouveau la désolation,
La détresse et la destruction
Et me réjouir de votre fin imminente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://earaneinfantasy.blogspot.com/
jayani
Conteur
avatar

Nombre de messages : 1263
Age : 43
Date d'inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Concours de poésies 7 - faut qu'ça saigne...   Jeu 23 Avr 2009 - 23:58

Combat contre le vent

Début d'une vie, vers ses rêves s'envoler...
Comme un bateau sur la mer si paisible
En apparence d'étincelant miroir
Sous le vent frais et calme du matin...
Des rires qui fusent, souvenirs gravés
D'autres qui s'incrustent plus terribles,
Enfouis à jamais dans la mémoire
Et sur le visage, légère brise qui vient...

Une vie qui se dessine, qui se trace,
En vaguelettes rafraichissantes, régulières,
Sans vraiment de heurt ni de violence
Petite brise qui peu à peu s'amplifie...
Des larmes, des peines, des menaces,
Une âme esseulée qui pourtant espère
Être sauvée et sortir de sa triste errance
Les vagues s'allongent à l'infini...

Embruns qui piquent inlassablement
Abîment et marquent l'âme et le cœur
Creusant des sillons sous les yeux
A y perdre ses rêves et ses rires d'enfant
Ce vent frais qui grossit progressivement
Comme autant de coups, de douleurs,
L'écume qui mousse en amont des creux
Laisse des trainées de souvenirs terrifiants...

Marcher comme un combat contre son souffle
Sans pouvoir tenir les armes entre ses mains
Emporté par les rouleaux, les tourbillons
De ce ballet en corps à corps avec la vie
Subir les déferlantes violentes qui essoufflent
Ne plus voir la netteté de ses lendemains
Ne plus espérer apercevoir l'horizon...
Et entendre dans ses oreilles comme des cris...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://virginie-jaydem.fr/
Azarian
Ancien Scribouillard
avatar

Nombre de messages : 6158
Age : 39
Date d'inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Concours de poésies 7 - faut qu'ça saigne...   Ven 24 Avr 2009 - 1:59

Un petit poème sans prétention Wink


Dessine moi un Y*



Ta peau pale et satinée se reflète sur le fil du rasoir
Ta bouche ouverte figée dans un cri de désespoir
La lame s’enfonce et tranche les chairs
Et coule ton sang noir sur ta peau claire

La pièce froide comme la mort
Ne sera pas d’un grand confort
Tandis que toi paralysée
Je violente ton intimité

Sous tes yeux ronds éberlués
J’ai pris le temps de besogné
Tressautements et gargouillis
N’ont eut raison mon appétit

Nue sur ma table, tu vas parler
Et révéler tous tes secrets
Car tout cadavre que tu es
Ni le premier, ni le dernier
Qu’on m’ait donné à disséquer






* : l'incision en Y : celle-ci consiste en une incision
qui comme son nom l'indique, part de deux branches espacées sur le
torse pour finir en une seule à l'approche du pubis.

_________________
Carl Sagan : « L’imagination nous emmènera souvent vers des mondes qui n’existent pas, mais sans elle nous n’irions nulle part. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elvys
Conteur
avatar

Nombre de messages : 1073
Age : 37
Date d'inscription : 06/12/2008

MessageSujet: Re: Concours de poésies 7 - faut qu'ça saigne...   Ven 24 Avr 2009 - 11:00

Résister/s'envoler

La vie semble si longue
A celle qui résiste
Les démons de l'angoisse
Ont envahi ses nuits
Dans la paleur des crimes
A demi-perpétrés
Contre ses illusions

Sa vision se déforme
Des hallucinations
Voltigent tout autour
De la chambre maudite
Où elle lutte en vain
Contre les apparences
Et les masques grotesques
Pendus le long des murs
Ricanent méchamment

Elle reste prostrée
Longtemps longtemps longtemps

Mais la douleur est telle
Qu'il lui faut réagir
S'emparer de son âme
Comme seul bouclier
Ne sachant pas prier
Elle s'invente un monde
Léger léger léger
Et comme des ballons
Dont on lâche le fil
Elle laisse échapper
Ses sombres cauchemars

Rien ne sert de lutter
Contre l'inéluctable
Parfois la délivrance
Surgit en lâchant prise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etincellesdencre.com
Baldwulf
Redacteur
avatar

Nombre de messages : 90
Age : 37
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Re: Concours de poésies 7 - faut qu'ça saigne...   Ven 24 Avr 2009 - 14:37

Première de mes deux participations (et promis j'irai me présenter sans trop tarder) :

Défaite

L’armée avait atteint les sommets enneigés,
Mes hommes s’effondraient, abattus de fatigue.
Ils restaient pourtant loin des remparts assiégés,
Eux qui constitueraient l’ultime espoir des Ligues.

L’Ennemi, le Sorcier, grand maître des intrigues,
Conduisait son sinistre ost aux rangs expurgés,
Terrifiant potentat, de châtiments prodigue,
Prompt à distiller la torture à l’insurgé.

L’armée parvint enfin en plein cœur des combats,
Et le Sorcier lâcha ses démons mortifères.
Un à un, mes hommes tombent dans les rabats
Des hideux prédateurs, aux griffes qui lacèrent
Leur chair impossible à protéger, éviscèrent
Jusqu’au dernier d’entre eux, et rien ne les abat.

Je me meure, vaincu, sur le champ de bataille,
Vois la Cité en feu, déversant mes entrailles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nicolasbwulf.free.fr
Baldwulf
Redacteur
avatar

Nombre de messages : 90
Age : 37
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Re: Concours de poésies 7 - faut qu'ça saigne...   Ven 24 Avr 2009 - 14:42

Et ma seconde proposition :

Until the end


Il faisait nuit depuis des jours
Impression de vivre
Un cauchemar éveillé
Nous cherchions d'autres survivants
Sans jamais en trouver

Pour me rassurer,
Toujours elle sussurait

Until the end
My sweet Love
Stay close to me
Your lips on my lips
In an everlasting kiss
We belong to each other
Until the end


Le soleil finit par percer
Se levant sur un horizon
Enflammé, ensanglanté,
Le voile du deuil soulevé
Sur un monde écorché

Pour me consoler,
Encore elle me disait

Until the end
My sweet Love
Stay close to me
Your lips on my lips
In an everlasting kiss
We belong to each other
Until the end


Le corps qui cède, traître,
Sous la fatigue, les blessures,
Une traînée de sang coule
De ma bouche sur ma poitrine,
Une fleur qui éclôt, fatale

Dans mon dernier souffle,
Avec un sourire triste,
Me berçant contre son sein,
Elle murmurait

Even at the end
My sweet Love
I'll stay close to you
My lips on your lips
In an everlasting kiss
Forever I'll belong to you
Even if this is the end
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nicolasbwulf.free.fr
jayani
Conteur
avatar

Nombre de messages : 1263
Age : 43
Date d'inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Concours de poésies 7 - faut qu'ça saigne...   Sam 25 Avr 2009 - 20:13

Abandonner

La tête entre les mains
Des hurlements au cœur
La peau brûlante, en sueur
Je titube, le pas incertain...
Crier encore et encore
A qui veut bien entendre?
Tenter de me défendre
Même si l'on me donne tort?
L'âme remplie de larmes
Les yeux secs et cernés
J'ai beaucoup trop pleuré
Et déposé les armes...
Des cris en moi résonnent
Injustice de ce monde
Ces rumeurs immondes
Et ces gens qui s'étonnent
Je me laisse emporter
Dans ce vide immense
Dans mes douleurs intenses
Sans force et exilée.
Ma vie n'est qu'un combat
Que je ne veux plus mener
Abandonner cette fois
Et me laisser aller...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://virginie-jaydem.fr/
elvys
Conteur
avatar

Nombre de messages : 1073
Age : 37
Date d'inscription : 06/12/2008

MessageSujet: Re: Concours de poésies 7 - faut qu'ça saigne...   Sam 25 Avr 2009 - 21:30

Jusqu'au bout

Babines retroussées, trois gueules grimaçaient.
Herakles avança et dégaina son glaive,
Mais chaque cou tranché aussitôt repoussait :
Pour une tête ôtée, trois prenaient la relève.

Herakles bondissait pour éviter les crocs
Cependant que les gueules se multipliaient
Et furent bientôt neuf qui cernaient le héros
Epuisé, haletant et dont le corps ployait.

Il eût fallut d'un geste toutes les trancher
Et plonger l'arme blanche en plein coeur de la bête
Lorsque le demi-dieu eut le bras arraché
Par une attaque-éclair de la neuvième tête.

Le colosse blêmit, suffoquant de douleur ;
De son unique main, il ramassa sa lame.
L'affront juste subi déchaînant sa fureur,
Il fonça plein de rage sur le monstre infâme.

D'un seul trait de son glaive enfin huit cous saignèrent ;
Esquivant les assauts de la bête blessée,
Le héros fit rouler le dernier crâne à terre
puis pourfendit le coeur de l'Hydre terrassée.


Dernière édition par elvys le Dim 26 Avr 2009 - 0:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etincellesdencre.com
Kaliom Lud
Chroniqueur
avatar

Nombre de messages : 294
Age : 37
Date d'inscription : 17/08/2008

MessageSujet: Re: Concours de poésies 7 - faut qu'ça saigne...   Sam 25 Avr 2009 - 23:49

Chevalier errant
(06 mars 2009)

Je vais de terre en terre, de royaume en royaume,
Parcourant lieues et milles sans jamais m’arrêter.
On me dit habile guerrier, honnête, fier homme,
Des histoires courts sur moi dans bien des contrées.

Occire un dragon, débusquer, vaincre une sorcière,
Explorer donjons et caveaux en quête d’ennemis
Voilà à quoi ressemble jour après jour ma vie,
Les légendes veulent que je sois fort, un mystère,

Mais en vérité, je ne suis qu’une âme en peine
A la recherche de son destin, de sa propre fin,
De cette perfection que l’on attribue au divin
Alors que je suis au prise avec ma propre haine.

Mon chemin est solitaire, sans amitié, sans lien,
J’erre d’est en ouest, du nord au sud, perdu…
Je suis sans Royaume, sans allégeance, déchu,
Avec pour seule relique, mon armure d’airain.

Je vis pour le défi, le bonheur de me surpasser,
Luttant à ma façon, contre l’injustice et le mal.
Je vis pour cet affrontement, ce combat final
Celui où je me libérerai des démons du passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesterresdekaliom.motsetlegendes.com/
Kaliom Lud
Chroniqueur
avatar

Nombre de messages : 294
Age : 37
Date d'inscription : 17/08/2008

MessageSujet: Re: Concours de poésies 7 - faut qu'ça saigne...   Sam 25 Avr 2009 - 23:50

Malédiction
(25 avril 2009)

Des mois, des semaines, des jours d'affrontements,
Un combat de chaque instant au-delà de ses limites,
Une lutte quotidienne où le doute s'insinue lentement,
Où le cœur se brise contre la puissance d'un sombre rite.

Toutes les tentatives de résistance sont inutiles, vaines,
Car le pouvoir qui est à l'œuvre dépasse l'entendement.
La force, la ruse, l'agilité, toutes les qualités deviennent
Des défauts, des sources de faiblesses, d'épuisement.

Le guerrier se retrouve alors devant l'ultime difficulté,
Un ennemi sans faille, reflet de ses propres bénédictions.
Un adversaire qui égale et surpasse toutes ses capacités,
Une créature pouvant percer n'importe quelle protection.

Face à cette malédiction ne reste alors que ses résolutions,
Le refus de la fatalité, la volonté de sans cesse se redresser
Encore et encore, sans fin, dans un duel de détermination,
Un combat pour que ses rêves deviennent vibrante réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesterresdekaliom.motsetlegendes.com/
Baldwulf
Redacteur
avatar

Nombre de messages : 90
Age : 37
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Re: Concours de poésies 7 - faut qu'ça saigne...   Dim 26 Avr 2009 - 0:58

Le dompteur de la Bête


Pourquoi ai-je accepté, comme à mon habitude,
Cette tâche dont nul ne voulait se charger ?
Vu mon état présent, m'en sortir sera rude.

Un simple instant manqua pour pouvoir l'égorger.

Sa métamorphose terminée, impossible
D'opérer autrement. Il me faut l'affronter.
Malgré son aspect je ne peux rester impassible.

Pourquoi, belle Lycanthe, es-tu à mes côtés ?

Ma mie gît, démembrée. Mon pied droit, arraché,
Est dans la mâchoire de cette créature.
Mon bras ne peut lever l'épée, tout écorché.

Je ne peux accepter ce qu'est sa vraie nature.

De feue ma douce amie, il demeure le frère.
J'ai failli à mon rôle et n'ai pas pu dompter
La Bête en lui, furieuse et bien sûr meurtrière.

A la pleine lune, qui pourrait l'emporter ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nicolasbwulf.free.fr
elvys
Conteur
avatar

Nombre de messages : 1073
Age : 37
Date d'inscription : 06/12/2008

MessageSujet: Re: Concours de poésies 7 - faut qu'ça saigne...   Dim 26 Avr 2009 - 1:05

Orage, Ô désespoir, Ô déluge ennemi
Que n'avons nous peiné que pour cette infamie !
Après tant de labours et d'ensemencements,
Tant de soins prodigués et de vains sacrements,

Nos champs sont dévastés par le tambour du ciel ;
Les épis sont couchés sous l'averse de grêle !
Cette terre, qui fut sur le marais conquise
Par nos braves ancêtres, n'est plus que banquise.

Les digues érigées ont fondu comme sel
Notre fleuve est en crue et nos terres ruissellent
Or le blé déjà mort était loin d'être mûr !
Le famine nous guette, terrible morsure...

Les nuées sont si noires qu'aucune accalmie
Ne s'annonce et je crains déjà l'épidémie
Nos enfants affaiblis sont pris de choléra
Et leur ventre gonflé sera la proie des rats

O village maudit que les bêtes désertent
Trouverons-nous la force de combler ta perte ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etincellesdencre.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Concours de poésies 7 - faut qu'ça saigne...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Concours de poésies 7 - faut qu'ça saigne...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [AIDE] haut parleur s'active par défaut en émission/réception...
» Quel comportement faut t'il avoir face a un homme infidèle ?
» Ici Vos Poésies En Vers Libres
» [INFO] faut il une carte sim 3g/3g+
» Il faut sauver le bus "Picole"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Songes du Crépuscule :: Le Portail des Récits :: Poèmes-
Sauter vers: