AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Les petits poèmes egyptiens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Earane
Auteur
avatar

Nombre de messages : 501
Age : 36
Date d'inscription : 18/04/2009

MessageSujet: Les petits poèmes egyptiens   Mar 21 Avr 2009 - 22:11

Discussion : http://songes-du-crepuscule.naturalforum.net/poemes-f14/discussion-sur-les-petits-poemes-egyptiens-t1794.htm#36816


Ô Douce Egypte



Ô douce Egypte
Terre immortelle aux vestiges resplendissants
Souvenirs éclatants d’un lointain passé
Tes arômes d’Orient m’ensorcèlent

Ô grande Egypte
La splendeur de tes vestiges
Me transporte dans les riches dynasties
Qui firent ta renommée

Ô somptueuse Egypte
Que le Nil nourrit de ses cataractes
Tes rivages nous conduisent le long des temples,
Témoins de ta gloire d’antan

Ô splendide Egypte
Terre sacrée des pharaons
Grands maîtres bâtisseurs
D’abondants chefs-d'œuvre

Ô magique Egypte
Tes couleurs scintillantes
Me ravissent et me charment
À nulle autre pareille

Ô tendre Egypte
Tes trésors me comblent
Et peu m’importe tes présentes décadences
Mon cœur t’est à jamais offert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://earaneinfantasy.blogspot.com/
Earane
Auteur
avatar

Nombre de messages : 501
Age : 36
Date d'inscription : 18/04/2009

MessageSujet: Re: Les petits poèmes egyptiens   Mar 21 Avr 2009 - 22:13

Karnak

En cette nuit douce et chaude
Je te contemple
Toi qui abrite des joyaux
Aux yeux de tous, longtemps dissimulés

Je descends l’allée des Sphinx criocéphales
Ils s’inclinent et me saluent à mesure que j’avance
Je sens leur fierté et leur joie d’être
Les Gardiens de tes splendeurs

Les lumières de la ville s’estompent subitement
Et ta beauté se révèle alors à mes yeux ébahis
Guidée par ton éclat
Je pénètre dans ton Royaume

Je t’entends ta voix qui chuchote à mon oreille
Mon cœur se met à battre la chamade
Et je me laisse transporter au cœur
De ce que tu fus jadis

Ta cour intérieure se dévoile
Et je mesure toute l’immensité de ta grandeur.
Je suis envahie par la plénitude
D’ainsi être présentée à Ramsés II

A l’est, le Lac sacré m’appelle
Les prêtres s’y affairent avec ferveur
La procession s’élance enfin
Et la barque sacrée quitte son sanctuaire

Je la suis du regard et j’entends les chants
Qui s’élèvent à la gloire d’Amon-Rê
Le rituel peut débuter
Le voyage vers l’immortalité est enfin amorcé

Je déambule dans tes innombrables allées
Et je m’imprègne de tes odeurs épicées,
De ta lumière rougeoyante, de ta souffrance vivace
Et je pleure avec toi


Doucement je reviens à moi
Sur mes joues, quelques larmes ont coulé
Mais je ne suis pas attristée
Au contraire, je te remercie

Tu m’as offert une rencontre
Si longtemps espérée
Et je ne me lasse pas depuis
De chaque année te retrouver

Chaque voyage sur tes terres est un renouveau
Et je te redécouvre sans cesse
Tu me surprends encore et toujours
Toi, mon Karnak tant aimé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://earaneinfantasy.blogspot.com/
 
Les petits poèmes egyptiens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petits poèmes en prose
» petits poèmes à la terre
» [Poème] - Mes petits poèmes - PG13
» Les petits chats.
» Petits poèmes fait par moi ^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Songes du Crépuscule :: Le Portail des Récits :: Poèmes-
Sauter vers: