AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 En l'honneur de l'imaginaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eowyn
Réveur
avatar

Nombre de messages : 763
Age : 70
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: En l'honneur de l'imaginaire   Sam 30 Déc 2006 - 5:34

Pamphlet « gentil » écrit contre des gens qui ne savaient plus du tout rêver !Attention c'est plein de symbolique!
Pauvre vieux Marin !
(Rappel de "la Ballade du Vieux Marin" de S T Coleridge)
Oh toi le « vieux marin »
Des siècles dépassés,
Comment vas-tu depuis
Ce bel et beau naufrage ?
Te souviens-tu de l’équipage ?
Ils avaient soif, et rien en vue
Pas une goutte à boire
Navire devenu sauvage !
« De l’eau, de l’eau partout
Pas une goutte à boire »
Alors tu devins fou,
Et l’Albatross tomba
Sur ton cou basané,
Pour punir tes péchés !
Les vapeurs remontaient
Des visions s’infligeaient
La terre était trop loin
Capitaine fait d’étain
Et non de l’or des mines
De ce Roi Salomon
Où les esclaves triment !
Vieux marin qui vécut
Pour conter ton histoire
Dans un bar Irlandais
Un sombre soir de foire !
Vieux marin que j’aimais
Et que je récitais
Lorsqu’on me demandait
D’expliquer ton « péché » !
Celui d’être né homme
Et de subir des dieux
Les éléments vengeurs
Pour devenir meilleur !
L’albatross est tombé
Un Dieu de Bonté existe
A côté du Dieu donnant la piste
Aux Puritains si vains !
Certains t’ont oublié
Moi je me souviens bien
J’étais de la bordée
Qui fut enfin sauvée !
Aujourd’hui je reprends
Plume et encrier
Pour redire aux athées
Des romans ou des vers,
« Voyez ce Vieux Marin,
Il a plus de ficelles
Dans son sac sans dentelles
Que toutes ces demoiselles
Qui veulent plaire aux
Capitaines Crochets !
Le pays imaginaire n’est pas ouvert a tous
Et les coups bas mortels
Ne passent pas Charon !
Venez amis de Wendy
De Peter, de Clochette,
Nous irons dans les bois
Jouer encor à cachette,
Et si par mégarde nous rencontrons le loup,
Nous lui dirons simplement
« viens te joindre à nous,
On n’a plus peur de toi,
On sait que tu es plus doux
Que les humains terrestres
Qui ne pensent qu’à leurs fesses ! »
Eowyn CE © : samedi 12 septembre 1998
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://faerylands.ephpbb.com
 
En l'honneur de l'imaginaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tableau d'Honneur 1914-191-19
» Création d'une parade imaginaire ?
» Famille d'honneur sur la parade
» L’amore au chant d’honneur
» [Parot, Jean-François] Les Enquêtes de Nicolas Le Floch - Tome 9: L'honneur de Sartine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Songes du Crépuscule :: Le Portail des Récits :: Poèmes-
Sauter vers: