AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Chevalier-Mage de Gene Wolfe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aytan
Rêveur d'arbres et d'étoiles
avatar

Nombre de messages : 772
Age : 32
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Le Chevalier-Mage de Gene Wolfe   Mar 27 Mar 2007 - 0:23






Présentation de l'éditeur :

Après s'être égaré dans une forêt, un jeune Américain se retrouve projeté sans raison apparente en Mythgarthr, un monde médiéval aux frontières de notre réalité où cohabitent tant bien que mal humains, ogres, dragons, elfes et autres créatures magiques. Bien vite transféré dans un corps d'adulte par Disiri, la reine des AElfes, celui qui en son for intérieur reste un adolescent va prendre le nom d'Able du Grand Cœur et se mettre en quête de l'épée fabuleuse qui lui a été promise, subissant maintes épreuves et relevant mille défis pour enfin s'éveiller à sa nature profonde : celle de chevalier. S'attaquant de front à l'heroic fantasy pour mieux la reconstruire à sa guise, imposant sur la forme comme sur le fond un modèle inédit de mythologie qui puiserait davantage son inspiration dans Les Chroniques de Narnia de C.S. Lewis que dans Le Seigneur des Anneaux, l'immense Gene Wolfe a tout simplement signé avec le diptyque du Chevalier-mage une des œuvres majeures du genre.


Mon avis :

Gene Wolfe est un auteur que je ne connaissais pas, et qui posésde un style trés particulier. La narration a une temporalité déstabilisante, les années passent en trois mots et deux minutes s'étalent parfois sur quinze pages. A mon sens, ces romans sont trés loin de la fluidité d'un robert jordan ou d'un gemmell, ils sont plus proches des "brigands de la forét de Skule" dont j'ai déjà parlé ici. Texte riche, compliqué, s'adressant à un public de lecteurs expérimentés et qui ne fait aucune concession. Mais qui se révéle d'un intérét majeur et d'une formidable profondeur quand on prend la peine de se plonger vraiment dedans.
Sur le planddu fond, le texte est aussi ... surprenant. Riche de rebondissements comme de situations extrémement prévisibles, on ne sait jamais trop où nous emmene l'auteur. Ni si on y arrivera un jour.

La lecture de ces romans est longue et fastidieuse pour être honnéte. Et pourtant, je l'ai énormément apprécié. Sans vouloir partir dans un lyrisme élogieux digne du cafard cosmique (voir ici , je peux dire je recommande ces livres à n'importe quel amateur de fantasy de plus de vingt ans qui a un peu l'habitude des livres "lourds"

Pour moi, un classique que je relirai avec plaisir.

_________________
Administrateur travaillant en coulisse ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songes-du-crepuscule.naturalforum.net/
 
Le Chevalier-Mage de Gene Wolfe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wolfe Gene - Le chevalier - Le chevalier-mage T1
» LES CHRONIQUES DE TALAMÉA (Tome 1) RÉCIT D'UN CHEVALIER-MAGE de Nicolas Saint-Hubert
» Gene Wolfe, Le Livre du Nouveau Soleil
» Chevalier orientale
» Avis UK sur le torréfacteur Gene Café / I-Roast

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Songes du Crépuscule :: Discussions des Songes :: Critiques des romans SFFF-
Sauter vers: